[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Sébastien (pas Chabal mais y’a comme un Air) à l’Eurovision

Posted in # - Imedjiz, ) - Feun, ♪ - Saoundz, § - Midia by [ Enikao ] on 24 mai 2008

Sébastien Tellier représentera, cette année à Belgrade, la France pour cette grand-messe guimauve diffusée dans de nombreux pays qui se demandent « mais pourquoi nous ?!« , j’ai nommé : l’Eurovision.

Chaque année, on ressort cette institution qui a ses mythes (l’Irlande gagnant 3 fois d’affilée de 1992 à 1994), ses impromptus (4 ex-aequo en 1969, départagés… par tirage au sort), ses controverses (Dana International en 1998), ses déceptions (l’égalité France-Suède de 1991, départagés par un point de règle qui faillit achever un Léon Zitrone dépassé), ses vagues gloires (Marie Myriam qu’on ressort à chaque fois), et ses bides (Yves Duteil). Ce ne sont que des exemples.

L’Eurovision est pour moi tous les ans, j’ose le dire, un grand moment de détente. Je regarde ça comme on regarde un film des Monty Pythons : au second degré, et en gardant à l’idée que c’est du second degré (enfin, je l’espère) . Ainsi, je passe un moment agréablement décalé. Rien que les commentateurs français, et même sans l’image, il y a de quoi mourir de rire. Qu’il s’agisse de Marc-Olivier Fogiel, Laurent Ruquier, Julien Lepers, Dave ou Michel Drucker, ils ont tous été bons dans le mauvais. Cyniques, acides, lamentables, chauvins, j’admets rire plus souvent d’eux qu’avec eux, tout en me demandant s’ils se font dégommer à leur retour au siège de France Télévisions.

Je me suis particulièrement réjoui de la victoire de Lordi en 2006, parce que pour une fois il y a eu un show (même grand guignol : le miro au bout de la hache de bataille et les ailes de chauve souris qui se déplient, c’est un genre), pour une fois on a eu du rock plus pêchu que du Daniel Guichard-like, et surtout parce qu’ils ont montré que les votants veulent du rock. Leur photo avec le trophée et les fleurs était mémorable, on aurait dit, pour reprendre une interview du chanteur, « des carnivores au congrès mondial des végétariens« . Quant à Michel Drucker, commentateur de la soirée qui les prédisait en tournée « au zoo de Vincennes » et parlait d’un nouveau genre musical (papy, Tino Rossi est mort, hein…), j’ai eu quelques temps des idées créatives sur l’usage de l’économe et puis c’est comme tout, ça finit par passer.

L’Eurovision, ça me fait rire, mais pas d’autres qui prennent ça très au sérieux. Je n’ai jamais compris l’engouement au premier degré pour ce type de manifestation, façon guerre de clochers, et on a beau me dire que c’est une aimable compétition amicale je n’en crois pas un mot. L’important, c’est de gagner pour défendre ses couleurs. C’est compris comme un enjeu de prestige, une fenêtre de tir médiatique, une image projetée de la fierté nationale. Un exemple : Franco aurait acheté la victoire espagnole de 1968.

Et puis il n’y a qu’à voir les bidouillages de règles pour s’en convaincre :

– France, Allemagne, Espagne et Angleterre sont qualifiés d’office. Au nom de quoi ? Et l’Italie, c’est pas un petit pays quand même ? Ben… C’est que l’Italie n’a pas voulu mettre la main au portefeuille. Ah, donc c’est aussi une histoire de fric, alors.

– Les querelles sur la nationalité d’origine des interprètes ont été balayées rapidement : le règlement… ne le précise pas. Pour ceux qui croyaient que France Gall était une gloire française de l’Eurovision avec Poupée de cire poupée de son, désolé mais elle représentait le Luxembourg.

– La langue des chansons a toujours été un problème, et c’est là qu’on a commencé à polémiquer cette année en France. Sébastien Tellier fait du yahourt, des bouts d’anglais, mais pas de français dans Divine. Du coup, devant le pseudo tollé, ce fan de Air a choisi d’introduire une phrase en français, mais ne l’a pas dévoilée avant l’évènement de ce soir. Et pour ce qui est de la langue, Patrick Fiori avait pour sa part chanté… en Corse.

– Le système de demi-finale a été aménagé pour éviter les votes croisés dits « par sphère de proximité culturo-linguistiques » (qu’en termes choisis ces choses là sont dites), à savoir entre voisins qui se comprennent assez  bien. Ainsi on évite d’avoir dans le même groupe l’ensemble des pays du Nord, ou de l’Est, ou des Balkans.

Et pour conclure, allez, je me lance dans les pronostics : Sébastien Tellier ne va pas gagner beaucoup de points. Sa pop douce sucrée fait penser, comme l’a bien trouvé Eric, aux Rubettes (leur tube : Sugar baby love) tellement classes avec leur casquettes, sauf que lui a un style vestimentaire plutôt « à la masse » et une tête de Chabal qui aurait abusé des fines herbes. C’est très décalé par rapport à ce qui se fait habituellement à l’Eurovision, et je ne crois pas à un effet « à la Lordi ».

Donc on ne va pas gagner, mais c’est pas grave.

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. enikao said, on 25 mai 2008 at 12:49

    [Aydontker] Comme prévu la France est en bas des classements, et c’est la Russie qui a gagné.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :