[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Dis-moi ce que tu veux, je te donnerai autre chose

Posted in € - Ykonomix, Ф - Nutek, Ш - Sochol, Ө - Hitek by [ Enikao ] on 2 juin 2008

Quand on demande quelque chose à quelqu’un, on prend deux risques qu’on ne garde pas assez souvent à l’esprit. D’abord, on va recevoir une réponse et le risque est que peut-être celle-ci ne va pas nous plaire. A ce sujet, un silence est bel et bien une forme de réponse, même si elle est plus difficile à interpréter. Ensuite, celui qui est interrogé à le droit de mentir, consciemment ou non.

C’est le cas typique du vote Front National : peu de gens l’avouent publiquement lors des sondages parce que ça fait pas bien, d’où des gymnastiques intenses et complexes pour « redresser » les chiffres bruts issus des questionnaires. A l’inverse, les enquêtes d’opinion montrent que les téléspectateurs vantent la qualité des émissions d’Arte par exemple, alors que la proportion de gens qui regardent effectivement la chaîne franco-allemande est plus faible que ceux qui la trouvent bonne. En clair : dire qu’Arte c’est bien est valorisant parce que ça fait intello, alors que dans la réalité on regarde les couillonnades de TF1 en access prime time.

Là il s’agissait de mensonges conscients. Oh, je sais que c’est pas beau de mentir mais enfin nous le faisons tous, nous vivons en société et un beau mensonge reste souvent préférable à l’horreur d’une réalité nue. Sans les petites hypocrisies du quotidien, ce serait invivable. Ce qui m’a fait réagir, c’est le cas du mensonge inconscient relevé par ZdNet et qui montre combien Google joue finement. Sur Internet comme ailleurs, il y a ce que les gens pensent préférer, et ce qu’ils choisissent réellement quand ils agissent spontanément.

Les internautes réclament plus de fonctionnalités pour Google Maps ? En fait ils zappent si la page met trop de temps à charger tous les éléments. Ils veulent plus de résultats de recherche par page ? Au-delà d’une certaine limite, les internautes effectuent moins de recherches. Finalement, l’internaute veut du beau mais ne veut pas sacrifier la rapidité d’exécution et la simplicité. Allez comprendre…

Voilà pourquoi il n’est pas toujours bon de tenir compte de ce que l’on attend de nous, que l’on soit une entreprise, un particulier, un service, une administration. Parce que toute demande est la résultante de choix complexes, faits d’auto-censures et de contradictions, qui de plus sont biaisés par le langage et la mise en forme de l’expression finale du désir. Quand je demande quelque chose, ce n’est peut-être pas tout à fait ça que je veux, et ma préférence affichée est ce que je veux bien montrer, pas le reflet de mon comportement. La mesure, si elle ne vaut qu’à un instant T et pour une question posée, n’est donc même pas utilisable. Les véritables moteurs de mon comportement sont plus complexes.

Que les métiers du marketing sont difficiles… nous sommes imprévisibles, et finalement c’est tant mieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :