[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Usages de Twitter : à suivre…

Posted in ∞ - Toudoto, Ф - Nutek, Ш - Sochol, Δ - Nuz, Ө - Hitek by [ Enikao ] on 2 juin 2008

Twitter est un format de microblog limité en nombre de caractères, que l’on peut utiliser depuis une messagerie instantanée comme GTalk ou par SMS sur son mobile. Le principe : je peux m’abonner aux twitts (piaillement, pépiement, gazouillis, a twit est une bécasse [oui, pas très flatteur…] d’où l’oiseau sur le site) d’autres personnes, ce qui en fait un puissant lien social en temps réel. D’autres widgets permettent de twitter du son ou des images. Je me doute que je n’apprends rien aux plus technophiles, mais ce petit gadget voit son usage prendre une tournure intéressante à mesure qu’on lui découvre des possibilités.

Les trois éléments clés :

immédiateté, on transmets les infos et on peut les recevoir en temps réel (ou presque).

communauté, tous ceux qui suivent un Twitt sont prévenus.

mobilité, l’avantage de l’usage via les SMS ou Internet mobile.

 

Quelques expriences notables : 

Sur le front des médias, l’Express s’est servi de Twitter pour chroniquer le Festival de Cannes 2008.

Les pompiers de Los Angeles, très branchés web 2.0, ont un Twitter pour informer des incidents et de leurs actions en ville. 

La NASA tient actuellement un Twitter sur l’expédition de la sonde Phoenix sur Mars, on y voit des réactions et réponses aux questions d’autres twitteurs.

Le vendeur d’ordinateurs Dell fait déjà de l’information SAV et des offres promotionnelles sur Twitter. La compagnie Southwest Airlines en fait un usage similaire. L’histoire presque légendaire de Michael Arrington (TechCrunch) recevant une réponse de Comcast suite à un twitt est dans la même veine.

Une manifestation ou un événement comme la conférence Web 2.0 peut être chroniquée par Twitter : le système fédère rapidement et simplement les intéressés. On imagine aisément un usage similaire pour couvrir ou organiser un mouvement social.

 

Bien entendu, l’outil qui semble très geek oriented de premier abord a connu aussi un usage très dispensable en domotique, et je ne doute pas qu’on va lui trouver des fonctions tout aussi inutiles dans les mois qui viennent. Pour se moquer, on me raille parfois sur mon téléphone mobile archi-complet APN / Wi-Fi / Bluetooth /radio / TV / mail qui fait tout mais pas encore le café. Peut-être qu’il va falloir prochainement réviser cet avis… et hop, Twitter Nespresso ! Et encore, le ridicule est allé plus loin que je ne l’imaginais : n’a-t-on pas assisté à une demande en mariage (il a mis 15 ans à cracher le morceau, le pauvre…) via Twitter ?

 

Alors quelle utilisation peut-on en faire ? Quels avantages par rapport à un simple blog ? Les contraintes d’espace sont intéressantes : devoir résumer en 140 caractères ce qu’on a à dire force à une concision qui, dans le cas d’entreprises ou d’organisations, limitent l’enrobage marketing et le verbiage inutile. Il faut faire court, simple et efficace, en un mot : une forme de transparence.

 

La réactivité est le second mot clé : sur Twitter, tout va plus vite, tout le monde est prévenu en même temps, où qu’il soit. On court après le temps, mais on peut réagir vite en plusieurs fois, les professionnels de la communication de crise connaissent ce genre l’exercice. C’est un puissant levier dans un travail en réseau : journalistes ou blogueurs couvrant un événement peuvent donner leur perception immédiate, qui certes est un reflet très émotionnel (réaction à chaud) de ce qu’ils voient ou entendent, mais peut faire sens pour analyse a posteriori. Il n’est pas difficile de transcrire la citation d’un speaker lors d’une conférence de presse sur son mobile, ou un off entendu au passage. Effet viral et réactions des abonnés qui fusent sont bien évidement au rendez-vous.

 

L’effet « bruissement de feuilles », ou comment mesurer le bruit de fond de l’actualité est bien décrit par Francis Pisani. Une analyse « meta-informative » donne le pouls de ce qui fait réagir, avec un effet étonnant dans le cas du récent séisme du Sichuan : les twitteurs auraient signalé le tremblement de terre avant les journalistes. Un bruit de fond qui permettrait, si on prenait le temps d’en analyser les secousses, de détecter ce qui fera l’actualité. Enfin, probablement plus pour ce qui touche à la technologie. Le buzz autour des caractéristiques techniques d’un iPhone V2 sera par exemple plus fort, il me semble, que celui autour d’une action politique ou d’une révélation économique. Mais qui sait ? Si l’outil se démocratise vraiment… Le champs d’étude de ces phénomènes est encore balbutiant.

Le très intéressant blog Flowing Data donne déjà des concrètes d’utilisations « meta » déjà possibles : volume, statistiques, graphe social, géographie des twitts… 

 

Pour ma part, je m’en sers pour suivre d’autres twitteurs plutôt que publier des brèves (pour ça j’utilise plutôt Pownce). C’est aussi, il me semble, un outil de visibilité personnelle. Dans certains milieux, pour compter, il faut avoir son Twitter. Snobisme ? Peut-être bien. Mais je suis du côté des pragmatiques qui aiment mettre les mains dans le cambouis.

 

Quand on veut bien parler d’un objet, il faut en connaître les rouages. Pour reprendre Robert Pirsig dans son excellent « Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes » (un formidable road-book métaphysique), je suis comme l’artisan grec qui cherche la qualité. Pour cela, je dois faire un avec mon objet. L’utiliser, le sentir, le comprendre. Il n’y a pas 36 manières : s’en servir et en acquérir l’expérience. Ce blog est à la fois un espace d’expression personnelle et une forme de test en grandeur nature, une sorte d’expérience sociologique que je veux mener. Mais allez savoir qui mène qui, et où ?

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] [ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés placed an interesting blog post on Usages de TwitterHere’s a brief overviewLe buzz autour des caractéristiques techniques d’un iPhone V2 sera par exemple plus fort, il me semble, que celui autour d’u… […]

  2. enikao said, on 3 juin 2008 at 11:32

    A découvrir sur Mashable : plus de 150 (!) outils et services pour Twitter.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :