[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Méta-influence : changer de strate

Posted in ∞ - Toudoto, Ш - Sochol by [ Enikao ] on 18 novembre 2008

Parmi les thèmes qui font débat chez les agences et les blogueurs (voire les annonceurs) figure en bonne place la question de l’influence. Une question n’a toujours pas été tranchée : comment mesurer l’influence d’un blog ? Et qui sera capable de grimper d’un cran au-dessus ?

Petite précision : je ne suis pas amateur de l’expression « influent » qui n’a jamais été définie de manière exhaustive et convaincante à mon goût, mais je fais avec car elle est très répandue.

Le premier point étonnant, c’est que l’on parle de blogueur influent ou de blog influent en supposant d’office que la qualité première de l’objet observé est le medium. On est blogueur influent parce qu’on est blogueur avant tout. Un blog est influent parce que c’est un blog qui est lu.

Deux questions me viennent à l’esprit :

  • A-t-on oublié que blogueur n’est pas une identité mais une partie de l’identité d’une personne ? Un blogueur est avant tout une personne inserrée dans des tissus sociaux, dans des bulles qui se recoupent plus ou moins. Il a des amis, une famille, des collègues, des gens qui partagent ses loisirs et ses passions. Il a une vie réelle en plus de sa vie numérique. Choisir de prendre son clavier (pour changer de la plume, désolé Aliocha) n’est pas un acte neutre, cela suppose une capacité à exposer comme à s’exposer, c’est une mise en avant de soi, une affirmation positive de ses pensées et remarques, une forme électronique d’extraversion. Un blogueur est donc probablement une personne capable, dans son entourage, de faire le même exercice et d’avoir le même impact sur l’opinion de cet entourage, non ? On peut peut-être supposer que le « blogueur influent » est par ailleurs un « leader d’opinion » dans la vie de tous les jours. Voilà pourtant un élément de l’influence que je n’ai jamais trouvé clairement exprimé.
  • Ce [Blok Not] est très influent. Oui, il faut le dire. Non pas parce qu’il a une audience colossale (Wikio m’indique qu’elle est en croissance mais très modeste) mais parce que celle-ci est de qualité. Les commentaires sont pertinents, encourageants, participent à un débat, et surtout proviennent de personnes de qualité qui elle-mêmes… sont influentes. Ce blog est lu par des gens intéressants et bien plus lus. Or personne ne s’est amusé à mesurer cela jusqu’à présent, alors que pour certains titres de presse on a des chiffres précis sur le lectorat décideur par exemple. Aussi je me demande quelle agence aura le cran d’affirmer la première qu’elle est capable de cibler des blogueurs influenceurs de blogeurs influents. Ce serait l’étape du dessus. Mais une stratégie d’influence puissante et réussie dans le temps ne s’appuie-t-elle pas sur ce type de travail minutieux ? Jouer avec plusieurs coups d’avance peut finir par être une formidable prise de tête, mais c’est la base pour tous les stratèges.

Edit : lire à ce sujet le billet de Cédric Deniaud (bien documenté et intéressant) sur le lancement de YouGether. Lire aussi ce billet du récent MrTweet, dans un registre proche.

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. narvic said, on 19 novembre 2008 at 1:35

    Le concept de  » blogueurs influenceurs de blogeurs influents » est intéressant. Tiens, je vais y repenser…

    ;-)

  2. nicolasvoisin said, on 19 novembre 2008 at 7:23

    @ Narvic > t’es en train de faire plus qu’y penser, non ?! :-)

    @ Enikao > c’est bien délicat de définir le lectorat d’un blog. Les lecteurs silencieux et récurrents (on peu faire un rapport avec une part des liens directs ?) sont bien difficile à identifier. T’en sais surement quelque chose aussi ;-)

  3. [ Enikao ] said, on 20 novembre 2008 at 2:53

    @Nicolas Voisin : en effet, les lecteurs silencieux sont difficilement identifiables et interrogeables. Et contrairement à la presse, on a parfois de nombreuses visites impromptues liées à une recherche qui n’a manifestement rien à voir avec ce qu’on écrit (https://enikao.wordpress.com/2008/09/21/labo-linternaute-nest-pas-net).
    Il faudrait pouvoir interroger les lecteurs, ce qui suppose une masse suffisante de visitorat pour avoir suffisament de réponses…
    Mais si j’ai 100 visite quotidiennes et que je sais que les blogueurs très lus W, X, Y, Z et hélicoptère (c’est aussi arbitraire que V) me lisent et me commentent, j’ai potentiellement 5% de lecteurs influents eux-mêmes.

  4. Ming Yeow said, on 9 décembre 2008 at 11:05

    From: Mr Tweet: Very very true. I like the term “meta-influencer” It nicely encapsulates what we are trying to achieve here – which is highlight great people in niches who might not have 20,000 followers!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :