[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Avec tabbloid, chacun peut devenir son propre rédacteur en chef

Posted in ∞ - Toudoto, § - Midia, Ф - Nutek by [ Enikao ] on 14 décembre 2008

Il se passe des choses dans les médias, à propos des médias et de l’information en général. Etats Généraux de la presse écrite, réforme de l’audiovisuel public (et cruciale question du financement), lancement de radios par Internet, changements de formules et rumeurs de fusion chez les gratuits.

Pourtant, il existe de nouvelles formes de médias, personnalisés et différents.

Avec l’aggrégation des flux RSS, chacun peut, depuis un bon moment déjà, se constituer sur son lecteur favori (NewsGator, Netvibes et autres iGoogle) un journal numérique à lire en ligne. On peut ainsi le consulter au bureau, à la maison, ou en mobilité grâce aux progrès de l’Internet nomade et aux forfaits idoines chez les opérateurs de téléphonie. L’information s’affranchit des contraintes matérielles du temps, un des problèmes majeurs du print.

HP propose un service d’agrégation des flux dans un PDF envoyé par courrier électronique selon un délai choisi (heure, jour, semaine) : tabbloid. Avec bien entendu, l’idée sous-jacente que l’on imprimera (idéalement sur une imprimante HP), mais il est tout à fait possible de ne s’en servir que comme format électronique.

Ce qui fait le charme de ce service, c’est qu’il est gratuit, très simple à paramétrer et ne nécessite pas de créer un (énième) compte. Certains éléments intégrés aux billets n’apparaissent pas s’ils sont dynamiques : vidéos (YouTube, Dailymotion, Vimeo…) ou présentations (Slideshare), en revanche les photos apparaissent correctement. Le petit plus agréable : les flux sont mis dans l’ordre chronologique.

Loud3r et ses camarades en -3r sélectionnaient à notre place par un système de vote, avec tabbloid chacun choisit ce qu’il veut ce qui permet de réaliser son propre patchwork : blogs, médias traditionnels, voire même twitts… Voilà donc un bel outil pour faire une revue de presse / revue de blogs sans difficulté.

Et sinon, pour ceux qui voudraient avoir une information originale, pêchée de frais par des veilleurs compétents au regard affuté et au clic preste, je rappelle que les terrestres extras de l’information sur le web ont débarqué : aaaliens.

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. david said, on 14 décembre 2008 at 4:08

    Question : Est-ce qu’Etienne Mougeotte n’avait pas en partie raison en affirmant « qu’il vendait du temps de cerveau disponible ». Formule malheureusement utilisée à mauvais escient. Aujourd’hui, l’individu, n’est-il pas obligé de se réserver du temps de cerveau disponible pour la gestion de l’information (presse généraliste, presse professionnelle) mais aussi information interne à son entreprise (rapports, revue de presse, mails, newsletters et autres documents divers à ingurgiter en un minimum de temps), et par conséquent d’opérer des choix dans ce mode de consommation et d’utilisation (analyse, reformulation, conservation, archivage) ?
    Il est donc obligé d’arbitrer entre les différents paramètres : formats (numériques ou papier), prix (payant ou gratuit), information à faible ou à forte valeur ajoutée .

  2. Eric said, on 15 décembre 2008 at 10:02

    « Avec l’aggrégation des flux RSS, chacun peut, depuis un bon moment déjà, se constituer sur son lecteur favori (NewsGator, Netvibes et autres iGoogle) un journal numérique à lire en ligne. »

    Oui, mais de là à dire qu’on devient rédacteur en chef!
    C’est tout simplement l’individualisation de la « consommation » d’information, poussée à son maximum. En fait, le producteur reste producteur et le consommateur consommateur.
    Cela n’empêche pas de vouloir devenir producteur d’informations, modestement, à un petit échelon.

  3. [ Enikao ] said, on 15 décembre 2008 at 1:02

    @David : Pour ce qui est du temps de traitement, de digestion et d’assimilation de l’information, tu as raison. L’infobésité est ton dada, je le sais bien, mais c’est là un tout autre débat ! ;-)

    @Eric : j’ai poussé peut-être un peu loin, et peut-être qu’il valait mieux parler en effet de choix éditorial personnalisé (encore que : le rédac’ chef sait ce qu’il va mettre en avant, alors que là l’information est automatiquement placée, sans choix rédactionnel, ni hiérarchie, ni tri). Bigre, je m’étais enthousiasmé un peu vite, tu as entièrement raison…

  4. david said, on 15 décembre 2008 at 3:44

    Inbobesité, Economie de l’attention. Evolution de la presse, blogosphère… Infobesité serait réducteur. Mais cela ne réponds pas à ma question. Quand et comment évolue la consommation de l’information. Idem pour les nouveaux usages….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :