[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Pour en finir avec les brèves

Posted in § - Midia, Ф - Nutek, Δ - Nuz by [ Enikao ] on 15 janvier 2009

Un élément n’a peut-être plus sa place dans la presse quotidienne généraliste : la brève, et plus particulièremen la brève de quelques lignes à peine. Elle n’est pas différenciante, sa valeur ajoutée est faible, elle occupe un espace non négligeable, et sa visibilité est extrêmement réduite.

Gagnons de la place pour du contenu à valeur ajoutée informative, pour des informations plus qualifiées ou plus en profondeur : supprimons les brèves.

Comme de nombreux « -ismes », le journalisme est une idéologie avec ses mythes, ses lois (écrites ou tacites), ses rites et ses tabous. Il n’est pas question ici de dénigrer cette idéologie, son ambition est tout à fait louable : constituer un cinquième pouvoir, graisser les rouages de la démocratie, participer à la forge de l’opinion, apporter un regard sur des éléments dont le public n’a pas connaissance, expliquer, mettre en perspective, faire connaître et faire comprendre, voire faire progresser, ouvrir un espace de débat… Tout cela est très positif.

Une des lois d’airain qui sonne comme un refrain, c’est de traiter ce qui fait l’actualité, même de façon courte, parce qu’on ne peut pas ne pas. Et bien peut-être que si, et peut-être que c’est salutaire.

Petit panorama des brèves du jour :

  • 6 « Télégrammes » très courts dans Les Echos, soit une bonne demi-page
  • une petite dizaine de brèves de moins de 5 lignes dans Le Monde (daté d’hier), soit environ une demi-page aussi
  • une vingtaine de « Dépèches » et de « En bref » de moins de 5 lignes dans La Tribune, soit trois-quart de page
  • 17 « En bref » dans Le Figaro, soit une petite demi-page

Bien entendu, j’exclus les brèves qui ont un certain volume de contenu, qui sont accompagnées d’un graphique ou d’une photo, celles qui sont des exclusivités (un off, un indiscret), les agendas (événements, forums, salons), les listes (parutions d’un éditeur, films de la semaine…), les citations ou les chiffres nus (étude, annonce) qui mettent en exergue une information brute et dont l’objectif (non avoué) est de faire réfléchir : conforter une opinion, faire réagir, briser une idée reçue…

Je n’ai compté que les reprises de dépèches d’agences ou ce qui ressemble à des reprises de communiqués de presse. Franchement, c’est du boulot, ça ? La valeur ajoutée est faible sinon nulle, la visibilité également : qui les lit ? De toute façon les brèves se trouvent dans les marges, et quand c’est à la marge de l’information, en est-ce encore ? Soit l’information est pertinente et doit être traitée avec un peu plus d’égards, soit c’est périphérique ou anecdotique et ça n’a rien à faire dans un quotidien imprimé, sauf si c’est un gratuit.

Voilà qui libérera un espace rédactionnel pour traiter correctement d’autres informations, et qui redonnera au papier la profondeur de traitement qui commence à lui manquer. L’exemple le plus marquant, c’est la comparaison avec les versions web des quotidiens : il y a peu de brèves en général, mais de toute façon les sites ne sont pas soumis aux contraintes de place.

La synergie web-papier doit d’ailleurs jouer à fond, surtout quand on voit le nombre de visites., rendu possible par un taux d’équippement ADSL conséquent. Arrêtons de considérer qu’il s’agit de deux médias différents, il ne s’agit que de deux types de vitrines pour une même enseigne : lemonde.fr a bien une apparence, une typographie proche du Monde (le ».fr » est même d’une autre police et d’une autre couleur). C’est bien normal, c’est la même marque media. Le web peut traiter ce qui n’est pas traité dans le papier, ou l’approfondir, ou le compléter avec du multimédia car c’est là toute sa force, en plus de la diffusion qui est immédiate et ne dépend pas des circuits de distribution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :