[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Les favoris de Twitter : terra ingognita

Posted in ∞ - Toudoto, Ф - Nutek, Δ - Nuz by [ Enikao ] on 27 février 2009

Il n’est pas question de proposer un classement, un best of, ou une sélection de personnes à suivre sur l’outil hybride Twitter. Rien à voir non plus avec la pilosité faciale. Une fonction de Twitter semble sous-employée, et dans l’écosystème des services liés à Twitter il semble qu’aucun ne soit allé sur ce terrain. Il s’agit du marquage en favoris, avec une étoile (même si ce symbole en gène certains sur e-Bay, où l’étoile avait pourtant 5 branches comme sur le drapeau européen par exemple).

Etonnament, la mesure de la popularité sur Twitter ne se mesure spontanément pas par un système de vote ou de favoris, mais plutôt par la pratique de la répercussion : le retweet. Un « re » pour marquer l’itération, et le gazouilli. You tweet, I retweet. Il s’agit de répercuter auprès de ceux qui nous suivent une information ou un message qui nous semble pertinent, ou drôle, ou urgent de faire circuler. Car ceux qui nous suivent ne suivent pas nécessairement la source que nous suivons. Une forme de téléphone arabe 2.0, la déformation en moins. Et c’est ce qui fait de Twitter un outil si rapide de diffusion par cercles, même si l’on doit faire parfois face à un certain degré de pollution quand on reçoit le message originel et que nos amis le retweetent en nombre.

Côté pratique, on reprend le contenu du message qui nous a paru intéressant, suivi ou précédé d’un indicateur et de la source d’origine précédé d’un arobase. Cet indicateur est souvent RT ou rt pour indiquer que l’on retweet. Les tentatives d’imposer comme standard un symbole unique (un consensus s’était formé autour du symbole carré), qui permettrait ainsi d’économiser un précieux caractère, n’ont jamais percé. L’avantage de cette méthode est que la source est également prévenue que l’on a fait suivre, puisque tout message incluant « @pseudo » est envoyé systématiquement à monsieur ou madame pseudo, que cet utilisateur nous suive ou non. Monsieur ou madame pseudo voit ainsi que nous avons fait plus que prêter attention à ce qu’il/elle dit et que nous avons relayé.

Un exemple de relai de message par Emilie Ogez, qui pratique beaucoup le retweet.

Pourtant le système de favori, ou de vote, est très courant dans les applications ou services collaboratifs comme Digg ou Wikio. Facebook s’est d’ailleurs mis à ce système de vote depuis peu. Il est aussi la base du fonctionnement du journalisme de liens, qui se nourrit d’une veille collective mais a besoin de faire remonter les articles que les lecteurs ont apprécié, ou de croiser ceux qui ont été le plus reliés par les veilleurs (exemples tirés d’aaaliens). L’idée étant d’avoir une information dynamique par système de classement : les « Unes » sont mouvantes et vivantes, elles changent selon le degré d’intérêt, l’urgence ou la pertinence de l’information proposée.

Or s’il existe une foule de services liés à Twitter, plus ou moins indispensables (intégration des flux RSS, visualisation de tags dynamiques, savoir qui suivre… la liste est très longue), aucune fonctionnalité ne permet d’exploiter à ce jour les favoris sur Twitter ou bien grâce à un mashup idoine. C’est dommage car les favoris permettent de marquer par exemple un message contenant un lien qui semble prometteur pour pouvoir le consulter plus tard, ou bien simplement pour le garder en mémoire. Twitter pourrait ainsi se rapprocher d’un del.icio.us, les tags en moins. Il existe bien un flux RSS lié aux favoris de chacun, qui permettrait de faire du journalisme de liens en commun au format court par Twitter (avec des profils par rubriques, par exemple ?), un peu comme et sinon. Problème : on n’est pas prévenu quand une personne qui nous suit met un message en favori, alors que si un follower arrête de me suivre Qwitter me le fait savoir avec un rapport détaillé.

Or il y a des personnes utilisant Twitter uniquement pour écouter et pas pour émettre, elles ne retweetent donc pas mais peuvent donner du crédit à mes messages en les marquant en favori. Et je n’en saurai rien. Je ne sais pas  quels tweets ont été marqués en favoris, ni combien, ni par qui, ni combien de fois : il m’est impossible de déterminer les messages qui ont le plus intéressé. Cette fonction n’est peut-être pas très utilisée dans la twittosphère actuellement, mais que perdrait-on à s’y essayer ? Une fonctionnalité uniquement ouverte à l’utilisateur lui-même, alors que le potentiel participatif est si fort sur un outil qui s’y prêterait bien, n’est-ce pas le signe d’un outil bridé ? Cherchant des informations sur l’usage des favoris sur Twitter, je n’ai presque rien trouvé de très poussé.

Alors avis aux développeurs ainsi éventuellement qu’à Twitter : et si on explorait la galaxie des favoris Twitter ?

Publicités

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] Blog: [ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés tagged with: Post: https://enikao.wordpress.com/2009/02/27/les-favoris-de-twitter-terra-incognita/ […]

  2. […] Les favoris de Twitter : terra ingognita « [ Blok Not ] […]

  3. NatC said, on 17 mars 2009 at 1:00

    Je suis 100% d’accord sur la sous-utilisation des favoris de Twitter. Je travaille (très ponctuellement) sur un service permettant de lire les « favoris » de son réseau sur Twitter. Mais je ne suis pas développeur, donc ça prendra du temps…

  4. iamclem said, on 21 mars 2009 at 6:49

    Tout à fait d’accord avec toi, il y a quelque chose à faire avec les favoris. Il y a des
    Il existe aussi un truc assez moche qui s’appelle Favotter (http://favotter.matope.com/en/) qui dû aux limitations de l’API, ne cherche que parmi 950 personnes qui possèdent le plus de favoris.

  5. iamclem said, on 21 mars 2009 at 6:55

    Un peu mieux : http://favrd.textism.com/

  6. Nicolas said, on 9 mai 2009 at 3:21

    J’avais songé écrire un livre à partir de vos tweets (facile à reconstituer, difficile à concevoir) mais ton idée est bien meilleure… reste à l’appliquer (à créer l’application ;)

  7. [ Enikao ] said, on 9 mai 2009 at 3:42

    @Nicolas : concernant le premier point, il existe printyourtwitter (pas seulement les siens, d’ailleurs).

    Edit 05/06/09 : Il existe en fait bel et bien un service bien pratique pour cela, qui dit pour un compte twitter donné quels twitts ont été mis en favoris, et par qui : http://favotter.matope.com/en/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :