[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Abus de biens ministériels à des fins de communication personnelle

Posted in ! - Boulchit, < - Kouote, § - Midia, П - Politix by [ Enikao ] on 14 mai 2009

Une fois n’est pas coutume, il va y avoir un peu de politique sur ce blog. Très peu. Une interview matinale d’Elisabeth Guigou sur Europe 1 a valu de la part du Ministère de la Justice un puissant coup de semonce ce mardi… en forme de gaminerie pitoyable façon « c’est çui qui dit qui y’est« . De la part de la Chancellerie, vraiment ? Non, de la part de Rachida Dati, personnellement, mais en se servant d’un moyen de communication institutionnel.

En substance, l’ancienne Garde des Sceaux a déclaré à propos de l’actuelle : C’est quelqu’un qui, malheureusement, a gâché toutes ses chances, qui étaient grandes au départ. Par désinvolture, par autoritarisme mal placé, par incompétence aussi. Et d’ajouter : Elle n’a pas assez travaillé. Elle n’est plus à son ministère, ou quasiment plus.

Une salve part alors de la Chancellerie sous une forme totalement inattendue, inhabituelle pour une contre-attaque personnelle : un communiqué de presse officiel. C’est-à-dire un document formalisé, avec contacts pour les journalistes, adressé à la liste des journalistes qui suivent de près l’actualité du Ministère de la Justice et bien entendu mis en ligne sur le site web dans la partie dédiée à la presse. Quelque chose qui porte la voix officielle de l’institution, qui fait foi.

Mais l’affaire ne s’arrête même pas là, car un second communiqué, sec et bref comme une giffle, suite de près le premier. Il est donc également envoyé aux journalistes, mis en ligne

Maître Eolas, que je croisais ce soir là à l’enterrement de la finance, déjà outré par le premier communiqué, a été époustouflé par cette récidive au point de réagir en direct et de publier un billet depuis son mobile.

Au-delà de l’aspect interpersonnel des querelles politiques, et éventuellement d’offensives purement politiciennes, une question se pose. Quand un membre du gouvernement est attaqué personnellement, ou s’estime victime d’une attaque, l’utilisation de moyens de communications institutionnels et officiels qui portent les marques de l’Etat et donc d’une autorité sensément neutre et impersonnelle (le Ministère demeure, les ministres passent) est-elle normale ? Ne s’agit-il pas d’une forme de détournement de moyens collectifs à des fins personnelles, une sorte d’abus de biens sociaux, à transposer ? Depuis quand un Ministère communique avec des « je » ?

Une personnalité politique bien en vue a tout loisir, et les médias ne s’en privent pas pour des raisons d’audience ou pour ajuster les temps de parole, de proposer à des journalistes une réaction ou un droit de réponse. C’est un jeu habituel qui entretient l’esprit sitcom qui règne dans la communication politique. Car il s’agit bel et bien de communication, pas de politique à proprement parler.

Il a bien fallu rédiger ces communiqués, les approuver, les valider, leur faire suivre la procédure de mise en ligne et de diffusion par le service de presse. Un travail que Rachida Dati n’a probablement pas fait seule. Du personnel et du matériel, des moyens techniques ont été employés. Se défendre publiquement fait partie du travail du politicien, mais il s’agissait d’une attaque visant la personne et non la fonction et donc utiliser des moyens publics pour son propre profit semble totalement incongru.

Assez peu curieusement, on n’a pas entendu une seule sanction de la part du Chef du gouvernement, ni de son Premier Ministre (NDLA : formulation volontaire) contre une ministre en indélicatesse avec les magistrats et qui doit quitter son poste le 7 juin.

Finissons sur une note plus vivifiante, avec un petit rappel sur Droit de réponse, la mythique émission de Michel Polac où ça fumait, s’engueulait, s’opposait frontalement et se castagnait aussi parfois dans un joyeux fatras. Une émission qui passait sur TF1. Comme les temps ont changé…

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] lire également le constat désespéré de maître Eolas et le coup de gueule d’Enikao qui parle d’une sorte d’abus de bien social (bon là c’est un abus de […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :