[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Les listes Twitter vont changer les pratiques

Posted in ∞ - Toudoto, Ш - Sochol by [ Enikao ] on 2 novembre 2009

Depuis quelques jours, le grand jeu dans la volière Twitter tourne autour des listes. Le principe est assez simple mais pourrait changer de nombreuses pratiques, comme c’est souvent le cas : ce qui est simple est facilement utilisé, puis détourné, de nouveaux usages sont explorés, parfois adoptés.

Chaque utilisateur peut constituer jusqu’à 20 listes qu’il nomme à sa guise, et en y intégrant n’importe quel profil, pas nécessairement un profil qu’il suit ce qui respecte un des grands avantages de Twitter : l’asymétrie.

Petit panorama quelques usages qui déjà sont en train d’évoluer.

Les listes permettent de se concocter des panoramas spécialisés occasionnels, un peu comme les groupes dans TwittDeck, mais avec l’énorme avantage de ne pas être obligé de suivre les comptes en question. Cela autorise à consulter certains comptes que l’on souhaite suivre de manière épisodique, et de préciser lesquels, sans devoir subir un volume de bruit trop fort permanent ni faire la gymnastique ajout/suppression régulièrement. On peut ainsi bâtir une sélection de comptes médias pour la consulter de temps en temps par exemple.

Les #followfriday vont perdre de l’intérêt, puisqu’on pourra rediriger les abonnés à son flux Twitter vers une liste déjà bien établie et bien plus longue que 140 caractères. Resteront éventuellement les fidèles du #followfriday événementiel, qui ne mentionneront que leurs inspirations du moment.

De même, les « via @source » qui permettent de dire qui était le précieux poteau indicateur qui a porté à notre connaissance une information intéressante vont peut-être disparaître au profit de listes spécifiées comme sources régulières d’informations pertinentes. Ce « via » est pourtant une pratique intéressante qui permet de partager un lien ou une information sans retwitter pour autant comme un perroquet, en adaptant le message ou en sélectionnant un autre fait saillant.

Les listes joueront un peu le rôle de blogroll, ces listes de blogs que l’on apprécie et conseille à ses visiteurs sur son propre blog. Ainsi, on affiche en quelque sorte ses favoris, et même par catégories avec un nom dédié, celui de la liste. Il faut bien reconnaître que les blogrolls ont eu beaucoup de succès il y a quelques années mais sont un peu passées de mode et ne sont plus forcément remises à jour dans les blogs qui en ont. C’est pourtant un outil de recherche intéressant pour celui qui visite en premier un blog et qui s’intéresse aux domaines dont parle l’auteur. Il peut ainsi chercher des blogs similaires, traitant de sujets identiques ou connexes, ou identifier les influences de l’auteur. Le compte LeWeb a par exemple déjà fait une liste des participants de l’édition 2009.

Les listes sont un peu un révélateur de l’identité que nous collent les abonnés à notre flux comme l’a bien remarqué Eric Mainville. On apprend beaucoup de ses abonnés Twitter. Ils qualifient le compte en question, et plus le compte est présent dans une liste, plus cela devient intéressant de voir quels qualificatifs lui sont accolés. Se voir mis dans telle ou telle liste est tout à tour assez flatteur, bien vu, ou parfois étrange. Il y a bien sûr des fourre-tout un peu génériques, et on peut aussi se retrouver dans des catégories imprévues qui relèvent de la blague potache ou bien d’une perception décalée.

Ce regard extérieur est encore plus intéressant quand un même compte se retrouve dans deux listes réalisées par la même personne, qui classe ainsi la personne dans deux catégories. On est là face à une forme de tag social, qui permet une taxonomie plus complexe qu’en utilisant une unique étiquette. On peut ainsi se retrouver dans des listes politique, nouvelles technologies, et médias.

Les listes jouent le rôle de pense-bête pour ceux qui vont dans les soirées et événements dédiés aux médias sociaux ou aux activités numériques. On a déjà vu fleurir des listes « vus en vrai » ou « IRL« . Il est ainsi plus aisé de se dire à propos de quelqu’un qui nous interpelle sur Twitter : ah, oui, on s’est déjà rencontrés. Cela ne dit en revanche pas où, ni quand, ni à quelle occasion, ni si c’était sympathique ou pas du tout.

Bien sûr, les listes sont un élément de l’autorité du compte qui vient s’ajouter au nombre de followers ou au ratio following/followers. Qui plus est, il s’agit d’une autorité complémentaire qualitative et non pas quantitative : figurer dans une liste d’une personne déjà bien en vue et bien identifiée (célébrité, spécialiste reconnu) vaut bien plus qu’avoir quelques centaines de followers en plus. Alors figurer dans deux listes de ce même compte… Autrement dit, on passe de qui a la plus grosse (audience) à qui est la meilleure affaire (à suivre).

Il y a même un second effet qualitatif : on peut très bien ne pas être beaucoup suivi, ni beaucoup listé, mais réaliser des listes qui sont très suivies parce qu’elles sont pertinentes ou complètes. Ce qui revient à proposer du travail artisanal, abouti et de qualité sans forcément chercher le volume industriel, et cela peut avoir aussi du succès.

Enfin, là où auparavant les blogs faisaient des top de comptes Twitter à suivre, ou bien des services effectuaient des classements de comptes Twitter (par exemple Twitterio, qui a disparu), on voit déjà naître des sites spécialisés dans les classements de listes comme Listorious, et il est à parier que l’on verra des billets avec les listes indispensables.

Les listes marchent un peu sur les plate-bandes de certains services qui agrègent certains comptes en un lieu unique comme Muckrack (rivière de gazouillis de journalistes américains) mais il manque encore de nombreuses fonctionnalités aux listes :

  • l’export dans un flux RSS (les expériences sont en cours en-dehors de chez Twitter),
  • l’intégration dans les clients Twitter n’est pas encore effective partout et en particulier dans les clients mobiles,
  • certains services enrichis comme CoZop et Twitter Tim.es n’ont pas encore intégré cette nouvelle fonctionnalité.

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Desirade said, on 2 novembre 2009 at 10:52

    Yep ! C’est encore tout frais les listes et elles devraient évoluer assez rapidement. Une chose est certaine elles ne sont pas faites pour être suivies, du moins pour l’instant, mais plutôt consultées. J’imagine assez bien voir un jour des conférences se tenir avec inscription sur liste. Encore faudrait-il qu’elles acquièrent la souplesse des discussions sur FriendFeed et à ce jour on en est très loin. Pour ma part juste une liste ouverte ( twitterflickr) pour essayer de voir avec des gens ayant à la fois un compte flickr et un compte twitter. Aucun problème pour les comptes utilisant le même nom (pour moi Desirade) mais peu de personnes possèdent un avatar les suivant sur toutes les plateformes. On verra comment va évoluer cette nouveauté. A mon humble avis, on est un peu parti à la pêche avec ces listes chez Twitter.

  2. uberVU - social comments said, on 3 novembre 2009 at 1:44

    Social comments and analytics for this post…

    This post was mentioned on Twitter by florencedesruol: RT @eni_kao: Les listes Twitter vont changer les pratiques http://bit.ly/3POMoV

  3. Eric said, on 3 novembre 2009 at 10:38

    Concernant le fait que les listes nous révèlent l’identité de la personne, j’ajouterai une précision:

    l’identité réelle ou construite. Par exemple, c’est l’identité d’Enikao et pas les autres facettes (professionnelles et personnelles) de la personne. C’est ce que tu laisse transparaître sur le réseau twitter.

  4. [ Enikao ] said, on 3 novembre 2009 at 11:22

    @Desirade : Friendfeed garde en effet l’avantage sur le front des discussions.
    @Eric : tu as raison de préciser, il s’agit de l’identité numérique.

  5. […] [Eni_Kao] (qui me fait fouler un doigt chaque fois que je le cite ici) parle de tagging social : […]

  6. […] De plus, les listes permettent de de classer les personnes qualitativement, comme l’explique Eric, ce qui peut s’avérer crucial pour trouver des personnes situées sur des domaines d’intérêts de niche. Pour résumer, les listes twitter vont changer les pratiques. […]

  7. […] Les listes Twitter vont changer les pratiques : on en parle beaucoup (trop ?), voici un aperçu de ce que les listes pourraient changer dans notre utilisation quotidienne de Twitter. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :