[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Fade to grey

Posted in # - Imedjiz, ∞ - Toudoto, ♪ - Saoundz, Ш - Sochol by [ Enikao ] on 30 janvier 2011

Il y a presque un an, en plein mois de mars, j’ai spammé. Ayant fait l’acquisition d’un smartphone et d’une application originale permettant de transformer les photos en images type bande dessinée en un minimum d’efforts, je me suis mis à refaire une bonne partie de mon carnet d’adresses sur ce même principe.

Un trombinoscope personnel, un Facebook où j’ai toutes les données qu’ont bien voulu me fournir les utilisateurs. L’alphabet y est passé, tranquillement, alors que je transformais les profils en dessins en noir et blanc.

Ce faisant, certaines photos transformées rendaient vraiment bien et une envie naquit. Jolie clarté, contrastes intéressants, expression légèrement amplifiée par l’application, le résultat méritait d’être partagé. Aussi, j’ai commencé à en envoyer spontanément aux personnes qui figuraient dans mon carnet d’adresse. Sans raison particulière, simplement pour partager le fruit de mes bidouillages.

Et puis progressivement, il m’est venu à l’idée de mettre en tons de gris une bonne partie de mon flux entrant Twitter. De colorier ma timeline. Et donc d’envoyer à des gens que je suivais mais connaissais moins, que je n’avais croisés qu’une fois ou deux, parfois sans avoir l’occasion de leur adresser la parole, leur nouvel avatar. Parti à la recherche de photos exploitables, avec une définition minimale et des contrastes suffisamment élevés pour que le rendu soit intéressant, j’ai exploré Flickr et Facebook.

(bon courage aux amateurs de « Qui est qui »)

Au total, j’ai envoyé une petite centaine de photos. Que s’est-il passé ?

  • Certains ont étés surpris de voir à quel point il est aisé de trouver des photos d’eux, même s’ils ne les reconnaissaient pas. Il suffit pourtant d’aller sur le profil Facebook de la personne s’il est public, Google image, ou d’aller chercher chez les shooteurs en série comme Richard Trois ou encore Richard Ying. Si on sait ce que l’on cherche et que la cible est un suspect usuel de certains événements (soirées, débats, salons), on finit par trouver la bonne personne dans le bon album.
  • Certains ont demandé comment j’avais réalisé l’image envoyée. Peut-être en croyant que j’avais réellement dessiné, mais plus probablement pour connaître le nom de l’application en question. En l’occurrence, c’est Toonpaint.
  • Certains ont choisi de se servir de la photo pour leur avatar Twitter comme je le leur suggérai, d’autres l’ont réservée à Facebook. Au final, très peu de personnes ne s’en sont pas servies du tout, ce qui est assez étonnant. Une suggestion est suivie d’effet sans difficulté ni résistance à partir du moment où l’on touche à l’autre et à sa représentation de lui-même, ce qui pourrait s’avérer dangereux si c’était manipulatoire ; d’un autre côté un acte gratuit est pris et accepté pour tel, ce qui est plus positif.
  • Quelques personnes se sont interrogées sur la raison de ce geste, mais très peu en proportion : quelques interrogations générales, et une seule personne m’a demandé s’il s’agissait d’une campagne de promotion de quelque chose ou d’une opération de communication particulière.
  • Alphoenix a créé une liste Twitter spécifique, où l’on peut encore voir 11 avatars en noir en blanc parmi les 20 recensés à l’époque où la liste a été créée.
  • Un nouveau mot a été proposé par Maelis : les Enikaoettes, plutôt en hommage à Gainsbourg qu’à Cloclo j’espère.
  • Dernier acte de ce mouvement vers le noir et blanc, le numéro double de l’hiver 2010 de Technikart a utilisé ce principe pour sa Powerlist des 100 trentenaires qui ont fait 2010, en reprenant l’image que j’avais fait parvenir à Nicolas Voisin et en appliquant le même principe pour les 99 autres personnes. Étonnant : aucune mention des crédits photo n’est particulièrement mentionné alors que l’unicité graphique saute aux yeux. (Si je retrouve un exemplaire en question, je rajouterai quelques scans des pages en question)

Avec le temps, les profils ont repris des couleurs et ont changé pour la plupart.

Note : « Fade to grey » est une chanson emblématique des années 80, du groupe décidément bien nommé Visage.

Deux liens pour aller plus loin :

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. insidan said, on 21 février 2011 at 2:20

    Dans ce cas, à quand une série « Fade To Black » ? ;-)

  2. dupin said, on 22 septembre 2011 at 11:30

    Hello. Je tiens à préciser, qu’avec le temps, j’ai laissé ton « cadeau » sur mon profil Facebook. Pourquoi ? Je trouve que ça convient bien à l’esprit un peu plus « détendu » de l’univers FB.
    Pourquoi ai-je accepté ton cadeau ? Sans doute parce que… je te connaissais, et sur réseaux, et « IRL ». Je ne l’aurai sans doute pas accepté de quelqu’un que je ne connais pas.
    Un autre élément contextuel qui me semble peser plus : le fait qu’à l’époque, tout le monde manipulait des bidules pour se transformer son portrait ou se faire un avatar original. Ca a historiquement débuté avec les retouches « Yes we can » de l’élection d’Obama, puis les portraits « au vert » de la révolution iranienne.
    En tout cas, rétrospectivement, je peux te dire que je me suis dit alors : « c’est sympa cet acte gratuit, c’est une manière d’échanger avec son réseau différente ».


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :