[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Science nazi

Posted in ! - Boulchit, Ш - Sochol by [ Enikao ] on 7 septembre 2014

Il est étonnant de voir qu’en anglais, les mots nazi et geek partagent une caractéristique commune. Ces termes, avec le temps, ont fini par désigner des comportements génériques auxquels ont peut ajouter un qualificatif pour préciser le champ d’application.

Le premier caractérise le passionné légèrement asocial, ce qu’on a pu baptiser autrefois les « pola », au sens « polarisés ». Monomaniaques et un brin dans leur bulle, ils tentent de partager leur passion avec leur entourage, la plupart du temps sans succès. Il en existe de toutes sortes, en fonction de l’objet de leur passion : histoire, films, figurines, Star Trek, anime, comics, Star Wars, jeux de rôle en grandeur nature, cartes à collectionner… Scott Johnson avait fait un poster avec une cinquantaine de geeks stéréotypés.

Le second caractérise quelque chose de l’ordre de l’intolérance, l’extrémisme, l’autoritarisme et l’intransigeance méticuleuse. On retrouve cette idée dans le grammar nazi, le casse-pieds notoire qui vient faire remarquer tel ou tel point de grammaire, d’orthographe, voire y adjoindre une anecdote croustillante qui n’excite que les fins linguistes. Par exemple, il s’agira de reprendre son interlocuteur écrit sur la graphie de l’expression « au temps pour moi » et d’en rappeler l’origine militaire. Et pour les grammar nazis plus avancés, d’adopter un point de vue définitif sur la controverse de Duneton. L’important n’étant pas d’avoir raison mais d’user d’une forme d’autorité inflexible. On pourrait traduire cela par « ultra ».

Il existe d’autres types de nazis, là aussi : feminazi (le plus connu), amish nazi, veggie nazi, environazi… Peu de personnes se réclament ouvertement nazis, c’est plutôt le genre d’invective que l’on lance à quelqu’un qui se montre fermé à la discussion ou que l’on veut dénigrer en minimisant ses arguments : « avec toi, on ne peut pas discuter ». Pour disqualifier la parole de l’autre, c’est redoutable. Et cela permet de multiplier les points Godwin sans en avoir l’air.

Il y a un domaine qui tue toute velléité d’agiter mes zygomatiques, c’est la science. Oh, pas la science pure. Pas la science avancée. Pas la science compliquée. Je parle de savoirs de base. Une idiotie énorme et l’humour tombe totalement à plat. Deux exemples me viennent à l’esprit, et il s’agit de mathématiques. Rien de très poussé, on est loin des intégrales et lois de Poisson.

Dans le sketche « la voyante » d’Omar et Fred, à environ 6 minutes, la voyante fait un petit calcul en fonction des nombres donnés par le pigeon client. Voici le texte : Si on additionne 100 + 200 ça fait 300, multiplié par 300 ça fait à peu près 9 000. Pardon ? Effectivement, on est dans l’à-peu-près, là… Ça fait 90 000 et un élève de CE2 sait faire ce genre de multiplication.

Pour le deuxième exemple, je n’ai pas trouvé la vidéo adéquate, le texte ayant connu plusieurs versions.

Il s’agit du sketch sur les rapports hommes-femmes d’Olivier de Benoist, connu pour avoir participé à l’émission de télévision « On ne demande qu’à en rire ». Concoctant une potion pour de venir femme, Olivier enchaîne les clichés sexistes consternants que l’on croirait sortis d’un autre millénaire. Se moquer systématiquement des mêmes catégories de personnes, ce n’est pas de l’humour, c’est de la stigmatisation. Le coup de « on ne peut plus rire de rien » est un peu éculé, quand au coup de « Desproges et Coluche seraient censurés aujourd’hui « , ne confondons pas l’outrance provocante effectuée avec talent avec la basse répétition de bêtises communes et basses du front.

Au milieu du sketch, il se tire une balle dans le pieds quand, caricaturant une femme, il énonce : je dois boire 9 litres d’eau par jour. J’en ai bu un seul hier. Je dois en boire 12 aujourd’hui. Wow. C’est du niveau CE1, ce problème mathématique. Il s’agit juste de poser l’équation, on parle d’une soustraction. Avec des chiffres, même pas des nombres décimaux.

Qu’est-ce que ça coûtait de faire les calculs réels ? Ça ne changeait pas grand chose au texte ou à la démonstration. Omar pouvait tout à fait annoncer d’autres nombres à l’oral à la demande de la voyante, puisque ceux-ci sont farfelus.

Dans un pays qui s’enorgueillit de ses talents mathématiques et qui se pâme à chaque médaille Fields, saboter ainsi le savoir scientifique de base est simplement nul. Par ailleurs c’est le genre de bêtise qui casse toute mécanique comique. Comme une personne faisant une blague raciste ou grasse en plein discours de banquet de mariage, l’écoute s’interrompt, l’humeur se renfrogne et l’on se trouve mentalement indisponible après.

Suis-je le seul à trouver ces erreurs aussi insupportables et tue-l’amour ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :