[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Pas assez près de toi, Supernova

Posted in Uncategorized by [ Enikao ] on 29 juin 2018

Un beau matin, je suis allé me rendre à la porte de la radio Nova, peu après 7 heures. Et je sonne. Et là, JB le stagiaire avec sa bonne humeur et ses cheveux en bataille m’ouvre. Je passe devant la femme de ménage, je passe devant le studio duquel le Professeur Rollin et Edouard Baer (tout aussi ébouriffés je dois le dire, mais sans doute parce qu’ils sont ébouriffants) me jettent un œil interrogatif.

Je me présente comme Bruno d’Agen, Toutologue, avec un avis sur l’émission. Je laisse un texte que j’ai préparé et repars. Dans la journée, JB me rappelle et me propose une courte intervention téléphonique sur la base de cette chronique qui « a beaucoup fait rire Edouard » (c’est mon quart d’heure de gloire, laissez-le moi).

Et finalement ça n’a pas pu se faire, car il y a eu une semaine chargée. Je n’ai pas rappelé. Mais les matins, ou les soirs, dans les transports, je me laissais transporter par cette douce folie avec une alchimie improbable mais jamais écœurante.

On en veut plus. On n’en aura plus car l’émission s’achève.

Nos matins seront moins doux, moins fous, moins tout.

Edouard, j’ai envie de te dire : salut l’ami, on en aura connu des matins taquins, des folies passagères, des chansons berbères, des délocs qui se déloquent, des imitations approximatives et des phrases définitives.

Va te faire voir. Va te faire voir sur scène, va te faire voir sur les écrans. On sera là.

Et parce que ce texte me fait encore rire et qu’il avait (peut-être) vraiment sa place un matin dans cette émission, je me permets de le livrer dans son intégralité. En joie !

Bonjour Bruno d’Agen, vous êtes Toutologue et vous voulez nous parler du casting de cette émission.

En effet Edouard, je fais partie de cette caste des Laurent Joffrin, Eric Zemmour et autres Jean-François Kahn. Nous venons sur tous les plateaux radio et télé pour parler de tout, car nous sommes experts en tout.

Qu’est-ce qu’un expert ? La définition est simple : c’est quelqu’un de formel. D’ailleurs l’expression populaire dit bien : « les experts sont formels ».

Et en tant qu’expert, je viens vous parler du fort niveau d’aptonymie de cette émission. L’aptonymie, c’est quand votre nom se rapporte à ce que vous êtes ou ce que vous faites. Par exemple Benjamin Millepieds qui est danseur. Jacques Delors qui fut Ministre de l’économie. Thierry Le Luron qui était humoriste.

Et bien comme je l’écris dans mon édito de la revue mensuelle « J’ai un avis et je le donne », dont je vous livre un extrait ce matin en exclusivité, ‘Plus près de toi’ est un concentré d’aptonymie.

 

– Jacques Expert, pas besoin d’en dire plus, on sait qu’il s’y connaît/

– Jack Souvent, qui fait des pastilles radio récurrentes, donc souvent.

– Thierry Parret, comme un quotidien qui paraît chaque matin.

– Atmen Khelif, khelif qui en albigeois signifie calife mais aussi remplaçant, une duplicité qui correspond au métier d’acteur.

– Arnaud Aymar, descendant de Jeanne Aymar, qui s’agaçait d’un rien : ça fait une génération de personnages horripilants.

– Thierry Chèze qui incite à s’asseoir dans les salles obscures et qui n’a pas peur de l’inconfort fessier.

– Fred Touche, qui dessine des portraits impressionnistes.

– Guillaume Villemot, la médisance même des vils mots.

– Le Professeur Rollin a poussé jusqu’à accoler son nom à la rue où se situe Radio Nova, Ledru-Rolin.

– Et vous même bien sûr, Edouard, à double titre. Vous êtes le bear, le Teddy bear, cette douceur rassurante et chaleureuse que l’on retrouve au réveil. Et en anglais, to bear, c’est tolérer. Vous êtes un monstre Edouard. Un monstre de tolérance.

Mais j’entends déjà vos cris de Patrick Juvet : Bruno, où sont les femmes ?!

Où sont les Marie Missé, les Marie Bonnisseau, les Camille Diao dans votre analyse ?

Et bien je vous répondrai qu’elles n’ont pas besoin d’en faire des caisses, elles, pour être ce qu’elles sont, pour faire ce qu’elles font. Pas besoin de rouler des mécaniques. Marie Missé, Marie Bonnisseau et Camille Diao ne succombent pas à l’autocélébration, au personnal branding. Elles font, et c’est tout ce qui compte.

Et bien merci pour cette chronique diurétique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :