[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

En 2019, ça pourrait bien chier dans les bégonias

Posted in § - Midia, D - Costik, П - Politix, Ш - Sochol by [ Enikao ] on 7 janvier 2019

Il y a 4 ans, Paris était ensanglanté et effaré. La France entrait dans une phase de traumatisme sans pareil. A l’époque, ça m’avait tellement remué que j’avais écrit ceci.
Depuis, il y a eu Nice, le Bataclan, l’Etat d’Urgence, Saint-Étienne-du-Rouvray, Marseille et tant d’autres… il y a eu les interventions militaires en Syrie et en Irak, la loi El Khomri et Nuit Debout. Et dans tout ça, Siné est mort. On chie moins dans les bégonias, depuis, il faut bien le reconnaître.
Aujourd’hui, on assiste tous les jours au ballet des gilets jaunes en furie et des forces de l’ordre qui tabassent la foule.

« L’esprit du 11 janvier » était une putain de mauvaise farce. Un poltergeist.

On va revoir des Je suis Charlie fleurir ici et là mais sincèrement, qui a racheté et ouvert le journal depuis ? Ça a merdé si vite… La polémique sur la Une de Luz « Tout est pardonné » était consternante à tous points de vue. On a entendu des gémissements malaisés quand Charlie a fait une couverture de mauvais goût sur Brigitte Macron. En fait de liberté, la plupart ne veulent que des choses proprettes et pas gênantes. Ne pas sortir de sa zone de confort ni de sa respectabilité. Surtout, rien qui dérange, rien qui ne dépasse.

La grandeur d’âme, ce n’est pas s’indigner quand on maltraite un innocent, c’est s’indigner quand on maltraite un coupable. Ce n’est pas se boucher le nez quand la liberté d’expression ne nous plaît pas. C’est trop facile de ne rouler que pour les siens.

Bref, on n’a rien appris. Personne ne veut écouter personne dans cette cacophonie où celui qui vocifère le plus fort a raison. Chacun arrive avec ses positions bien ancrées et reste convaincu d’être le détendeur de la vérité. On vit dans un pays qui s’est incroyablement morcelé et même la gloriole d’une deuxième étoile grâce à la baballe n’a tenu que quelques jours.

Vendredi, l’irrévérencieux et doux dingue Psikopat sortira son dernier numéro après 40 ans de bêtises rigolardes et de folies disgracieuses. Putain d’année qui commence mal… C’est incroyable comme depuis 2015, j’ai l’impression qu’on est nombreux à se dire, pour se rassurer au moment des vœux : « l’année qui vient sera meilleure, forcément » avant de se rendre compte qu’on n’a pas encore touché le fond.

Alors j’ai envie de dire…

Année 2019, je t’attends au tournant. Alors fais bien gaffe à toi. Et vous, faisez bien gaffe à vous toutes et tous. Sinon, ça pourrait bien chier dans les bégonias.