[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

Comment devenir Lispoète

Posted in Uncategorized by [ Enikao ] on 6 janvier 2020

Il y a quelques mois, en pleine grisaille, je m’envolais épuisé sans le savoir vers une parenthèse enchantée dans la superbe cité de Fernando Pessoa. Quitter Paris fut une galère sans nom, l’aéroport d’Orly désorganisé m’avait presque achevé, les fauteuils inconfortables de l’avion m’avaient empêché tout assoupissement. Et puis…

Et puis j’ai pris un VTC adorable qui m’a fait la visite guidée sur le trajet dans un anglais impeccable, en prononçant les noms à la portugaise. Une langue plutôt mélodieuse, contrairement à sa réputation, et qu’on pourrait presque comprendre sans la parler tant les racines latines m’ont semblé communes avec le français. Ah, petit disclaimer : je raconte tout ceci avec la naïveté de l’émerveillement et de la première fois. Attendez un peu avant de me jeter des fruits passés.

Sous mes yeux s’étale.

Il faut dire que je suis accueilli dans les conditions les plus exceptionnelles qui soient : je me rends chez une amie de longue date qui réside à 200m du port et de l’ancien marché à la criée, dans un beau quartier, dans un duplex avec vue sur le Tage. Mon hôte connaît la ville et parle la langue, elle est libre pour m’accompagner et me montrer les choses intéressantes.

En à peine cinq jours sur place, j’ai listé tout un tas.

Chaque fois que j’ai voulu prendre le bus ou le train, il était là dans les 5 minutes. C’était proche de la magie et ça m’a rendu l’expérience si fluide… En prenant l’omnibus qui va à Cascais, hors saison donc avec les gosses qui rentrent de l’école… je suis tombé sur une grand-mère qui s’est mise à chanter du fado. Ces choses-là n’arrivent que dans les films, ou à moi à la rigueur (mode modestie désactivé). Et j’ai des témoins.