[ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

[Brik a Brak] n°27

 Et si on reprenait les mauvaises habitudes de liens en vrac ?

  • [Lotek] Jacques-François Marchandise jette un regard prudent sur la génération numérique en rappelant sur InternetActu le rôle fondamental et bien plus important du monde pré-numérique dans notre quotidien.
  • [Ykonomix] Stéphane Marchand d’E24 analyse le nouveau regard que portent les médias anglo-saxons sur l’interventionnisme sectoriel à la française, qui leur paraît soudainement une bonne idée en temps de crise. Un regard qui manque parfois d’auto-critique…
  • [Boulchit] Internet & Opinion(s) part en bataille contre les idées reçues sur le web 2.0, et déclenche une salve de participations dans les commentaires aussi avisées qu’instructives.
  • [Nutek] Nowhere Else a réalisé une étude sur les blogueurs francophones (avec un comparatif 2007/2008) : leur identité, leurs pratiques et leurs habitudes.
  • [Imedjiz] Pour ceux qui se demanderaient à quoi pourrait bien ressembler la fameuse galaxie lointaine de Star Wars, un fan s’est essayé à en faire une cartographie et c’est assez impressionnant (via Suivez le Geek).
  • [Midia] Laurent François reprend les idées de David Brooks concernant la liquidité de l’information et le rôle incontournable des circuits de la confiance pour l’étendre aux médias sociaux.
  • [Toudoto] Aref Jdey reprend et synthétise les 5 points clés de Matt Moore pour… tuer son projet collaboratif.
  • [Politix] Le think tank de gauche Terra Nova a effectué une mission sur la campagne présidentielle américaine et nous livre son rapport. Parmi les experts, quelques noms bien connus : Versac (désormais seulement Spintank ?), Benoît Thieulin (La Netscouade), Pierre-Etienne Pommier (iPol), ou encore Laurent Habib (Euro RSCG C&O).
  • [Sochol] Michael Arrington dévoie sur TechCrunch les raisons du départ des salariés qui quittent Google.
  • [Saoundz] Les NRJ Music Awards n’ont pas cassé la barraque et se mélangent les enveloppes.
  • [Hitek] Pour Fred Cavazza, le web 3.0 qui succèdera au web 2.0 (pas nécessairement sous ce nom là) sera peut-être synonyme de cloud computing, de nouvelles organisations logiciel / matériel / services et de mobilité, cela grâce au succès de l’année 2008 : les netbooks
Publicités